Construit au centre de l'église, le clocher date de la fin du 12ème siècle : comme l'attestent ses ouvertures en arc brisé du début de la période gothique. 

La base du clocher est massive, avec des côtés de 12m, car elle a été conçue pour porter une très haute flèche en pierre qui fut, dit-on, pendant 400 ans  le plus haut clocher d’Anjou (69m).

Après la chute de la flèche en 1711*, une charpente  hexagonale, à pans, a été dessinée pour recouvrir d’une toiture d’ardoises toute la surface du clocher

Dans le clocher, les cloches...

Elles font partie du patrimoine vivant du village.

Elles rythment en effet depuis des siècles la vie des Vernoilais, égrènent les heures, appellent à la prière, sonnent l'Angélus 3 fois par jour, accompagnent les cérémonies, les moments heureux,  les baptêmes et les mariages, et les moments douloureux des sépultures.

Les cloches sont placées dans une vaste salle de près de 100 m2  et de près 10 hauteur sous la charpente du 18ème siècle.
Cette pièce est occupée partiellement par le beffroi (la charpente en bois qui supporte les cloches).

Chaque cloche nous raconte une histoire : sur chacune d'elles, on trouve des inscriptions et des illustrations effectuées par moulage, et donc prévues lors de leur fabrication : leurs prénoms, leurs parrain et marraine, les références de la hiérarchie catholique de l'époque du pape Léon XIII au vicaire, le nom du fondeur et sa localisation (Havard à Villedieu-les-poëles), et des moulages d'ornement : frises, devise, armoiries, gravures religieuses.

Actuellement, elles sont au nombre de trois : ces trois cloches ont reçu une bénédiction solennelle le 24 janvier 1895 au cours d'une cérémonie présidée par l'évêque d'Angers, Monseigneur Mathieu et montées par palans à contrepoids depuis la croisée du transept jusqu'au sommet de la voute, dont on aperçoit l'orifice en bois.

 

Le récit de la chute de la flèche en décembre 1711, mentionne la présence de 4 cloches, dont seule la plus petite fut cassée.

Comme pour les êtres humains, les registres paroissiaux qui précédaient les registres d'état-civil, mentionnent la bénédiction de deux cloches en 1766 : Marie Alexandrine  et Hiacinte Charlotte (photo manuscrit)

Les cloches actuelles de Vernoil se nomment :

  • Clotilde Marie Alexandrine Vincent, d'un diamètre de 1,109m, pesant 793 kgs sonne le fa 3. Elle a remplacé Marie Alexandrine datant de 1766.

  • Marie Charlotte Germaine Vincent d'un diamètre de 0.989m et pesant 545kgs sonne le sol 3, 

  • Amélie  Cécile Augustine Marie Vincent d'un diamètre de 0,885m et pesant 395kgs sonne le la 3

Clocher

Accès rapide

  • En cas d'urgence En cas d'urgence
  • Service public Service public
  • L'agenda L'agenda
  • C.R. de conseil C.R. de conseil
  • Menu Cantine Menu Cantine

Dernières nouvelles

Nouveau !

Lettre d'information numérique

Depuis mai 2021, une lettre d'information numérique mensuelle de Vernoil est envoyée aux abonnés.
Pour recevoir la suivante, inscrivez votre adresse mail, c'est simple et gratuit !

newsletter

Pour nous conformer au RGPD, si vous vous voulez recevoir les nouvelles de Vernoil par mail, pensez à confirmer votre inscription dans le mail qui vous est adressé juste après votre abonnement

Vous trouverez dans le mail de bienvenue, le lien vers le contenu de la dernière lettre

Agenda

09h00 - 00h00
Route de la breille
12h00 - 14h00
Organisateur : Mairie
Salle des fêtes de Vernoil
14h30 - 16h30
Organisateur : Coordination autonomie
Résidence autonomie Les Tamaris
19h00 - 20h00
Salle des fêtes de Vernoil

Pratique